Passer aux informations produits
1 de 1

pépinière-plume

Poirier "Louise bonne d'Avranches"

Poirier "Louise bonne d'Avranches"

Prix habituel €12,00 EUR
Prix habituel €15,00 EUR Prix promotionnel €12,00 EUR
En promo ! Épuisé
Frais d'expédition calculés à l'étape de paiement.
Taille

Histoire: Cette variété de poire serait issue d'un semis de M. Longueval d'Avranches vers 1770. Longueval (ou René Leberriays) lui attribue le nom de Bonne-Louise, d'après celui de la femme du créateur, Louise de Longueval
L'arbre est peu connu dans la première moitié du XIXe siècle en France, mais est exporté dans les îles Anglo-Normandes et en Grande-Bretagne lors de la Paix d'Amiens en 1802, puis à partir de 1814 sous le nom de Louise-Bonne. Il est ensuite importé d'Angleterre à Paris, avec l'indication erronée de Jersey pour son lieu d'origine

Description du fruit: De calibre moyen, les fruits piriformes ont un épiderme joliment coloré de vert-jaune surmonté de rouge brique au contact du soleil. Leur chair est blanche, finement granuleuse, fondante, très juteuse, sucrée et dotée d’un agréable parfum de raisin de muscat. Les poires ‘Bonne d’Avranches’ sont consommables fraiches, en conserve (sirop, confiture, compotes), en pâtisserie ou comme base d’alcool. Ce sont d’excellentes poires de table, très appréciées en Europe Environ 200g

Utilisation: Fruit de bouche

Port de l'arbre: Le poirier ‘Louise Bonne d’Avranches’ est une variété moyennement vigoureuse

Floraison: Fin mars

Récolte: Mi septembre à mi Octobre. Il est fortement recommandé de cueillir les poires, vers début septembre, un peu de temps avant leur maturité sur l’arbre: cela limite leur tendance à blettir

Conservation:

Mise à fruit:  Bien productive elle donne des rendements élevés et assez réguliers. Éviter les situations gélives, ventées dans des sols calcaires et filtrants…

Résistances aux maladies: sensibilité à la tavelure

Pollinisation: Il est reconnu comme excellent pollinisateur des autres variétés de poirier. Cette qualité lui confère une place de choix dans un verger ou jardin fruitier. Certains disent qu'elle serait autofertile d'autre non..En tous les cas installez d’autres variétés de poiriers à proximité pour être polonisé et donc pour fructifier. Conférence, Beurré Hardy, William’s

Afficher tous les détails